Devenir avocat en droit du sport

Avec la multiplication des contentieux sportifs, l’avocat en droit du sport est devenu incontournable. Quel est le rôle de ce professionnel ?

En quoi consiste le métier d’avocat en droit du sport ?

L’avocat en droit du sport est de plus en plus sollicité ces dernières années. En effet, les sportifs comme les équipes ont souvent besoin d’une intervention juridique lorsqu’il s’agit d’élucider une affaire délicate.

Pour devenir avocat en droit du sport, il est nécessaire de poursuivre des études universitaires (Master 1 minimum) et des formations professionnelles. Ce n’est que par la suite qu’il est possible de décrocher un certificat de spécialisation en droit du sport. À noter que cette attestation est délivrée par le Conseil national des barreaux.

L’avocat en droit du sport peut intervenir dans différents domaines en rapport avec le sport, que ce soit la responsabilité, l’assurance, la fiscalité ou tout autre aspect. Il représente ses clients devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ou le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), aussi bien pour défendre une personne physique (entraîneur, agent, sportif) qu’une personne morale (équipe, ligue, fédération).

Dans quels domaines intervient un avocat en droit du sport ?

Plusieurs missions sont attribuées à l’avocat en droit du sport. La première est d’informer les sportifs de leurs droits et devoirs en général. Ce professionnel intervient également dans les litiges engageant les organisateurs ou les sportifs dans le but d’aboutir à des solutions à l’amiable ou par voie procédurale.

À part cela, l’avocat en droit du sport accompagne ses clients dans la rédaction de divers documents tels que les contrats de travail, les avenants, les contrats de sponsoring, les statuts, les règlements sportifs (pour les organisateurs de compétition), etc.

Il joue également le rôle de conseiller, tant pour les sportifs que pour les sponsors. En effet, l’avocat en droit du sport apporte aussi bien son expertise dans la création de relation que dans la protection d’image ou de marque.

En somme, le métier d’avocat en droit du sport nécessite des connaissances pluridisciplinaires permettant d’intervenir dans plusieurs domaines.